Retour Accueil Créez votre section syndicale

« ... Nous avons voulu que ce Congrès fut exclusivement ouvrier et chacun a compris de suite nos raisons ... tous les systèmes, toutes les utopies que l’on a reprochés aux travailleurs ne sont jamais venus d’eux, tous émanaient de bourgeois, bien intentionnés sans doute, mais qui allaient chercher les remèdes à nos maux dans des idées et des élucubrations au lieu de prendre conscience de nos besoins et de la réalité ...
Dégagés de la tutelle de l’État, les travailleurs entendent faire eux-mêmes leurs propres affaires et ne réclament que la liberté de réunion et d'association comme le seul moyen d'équilibre dans la production et la consommation, les rapports entre le capital et le travail ...
Ce que nous voulons, c’est faire que l’ouvrier laborieux ne manque jamais d’ouvrage ; c’est que le prix du travail soit véritablement rémunérateur ; c’est que l’ouvrier ait le moyen de s’assurer contre le chômage, la maladie et la vieillesse ...
»
Discours introductif du Congrès de la salle des écoles rue d’Arras à Paris (2 octobre 1876)

Des salariés d’une entreprise ou d’un établissement qui souhaitent user de la liberté d'association et se regrouper pour défendre ensemble leurs intérêts individuels et collectifs, matériels et moraux, peuvent constituer une section syndicale d’un syndicat. Peu importe que ce syndicat soit représentatif ou non au niveau national dès lors qu'il couvre l'entreprise par les champs professionnel et géographique définis par ses statuts et qu'il a 2 ans d'existence légale.
Ce qui est le cas du syndicat SM-TE créé le 28 mai 2011 qui use des libertés créées par la loi du 20 août 2008 réformant la représentativité, notamment celle de pouvoir présenter des candidats dès le 1er tour des élections du Comité d'Entreprise et des Délégués du Personnel

COMMENT CRÉER UNE SECTION SYNDICALE ?

1) Votre entreprise implantée en France relève-t-elle, de par son code APE et sa Convention collective, d'une des activités couvertes par les statuts du SM-TE ?

ART.6 des Statuts du syndicat SM-TE : Est membre du syndicat, tout travailleur, salarié, ou anciens salarié, les sans emploi, des entreprises précisées à l'alinéa suivant, qui relèvent des conventions collectives de la métallurgie et des métiers connexes, ou qui ont une activité dans les domaines suivants : Aéronautique et Spatial, Automobile (Construction automobile, Equipementiers et sous-traitants, Services de l’automobile, Crédit automobile, Expertise automobile), Bijouterie-Joaillerie- Orfèvrerie, Entreprises du froid, Industrie de défense et de sécurité, Machinisme, Sidérurgie, Industrie des Technologies de l’information et des télécommunications (TIC) sans distinction de sexe et de nationalité et qui s’acquitte des cotisations fixées par l’Assemblée Générale ou par le Bureau ...

... RIEN DE PLUS FACILE ...

2) Deux adhérents du syndicat suffisent au plan légal pour constituer une section syndicale

Deux adhérents, c'est un minimum légal. Selon les effectifs de votre société, le syndicat SM-TE pourra demander un nombre plus important d'adhérents. Nos barèmes sont abordables et ne peuvent être un obstacle à l’adhésion (Cotisation minimale annuelle) :

- Apprenti : 20,00 euros
- Sans emploi : 20,00 euros
- Ouvrier-Employé : 30,00 euros
- Technicien-Agent de Maîtrise : 40,00 euros
- Cadre-Ingénieur : 50,00 euros
- Retraité : 50,00 euros

... CONTACTEZ-NOUS !

Si les deux conditions sont réunies (activité de l'entreprise et nombre d'adhérents), le syndicat SM-TE pourra nommer un Représentant Syndical de Section (RSS), mandat qui vous permettra de représenter le syndicat SM-TE auprès de votre entreprise. Ce mandat est assorti d'un crédit de 4 heures par mois.

Pour toutes questions, nous contacter :

sm-te@travaillonsensemble.org